Voyage à Venise

Voyage à Venise : J ai découvert une petit partie de la ville de Venise en l’espace de trois jours. Jesuis parti avec mon matériel numérique, un Rolleiflex et une petite dizaine de rouleaux de films 120 argentique couleur et noir et blanc. Pendant ce voyage, je n’ai pas voulu m’attarder sur les monuments, trop touristiques à mon goût. J’ai donc cherché à m’intéresser la vie quotidienne des Vénitiens.

carte de venise

Départ de l'aéroport de Lyon St Exupéry.

En route pour l’embarquement ! Je traverse de grands et long couloirs inondés de boutiques surtaxées, je flanne …
Puis l’heure arrive de montrer passeport, carte d’embarquement, bagages à main, fonds de poches, fond de chaussettes, et patte blanche. Pour les plus chanceux, une palpation !

Les aéroport sont pour moi synonymes d’espaces d’attente et de flux incessant.

Une heure, le temps de monter à 4000 mètres pour boire un coup, voir le soleil se coucher, et il est déjà temps d’entamer notre descente vers l’Aéroporto di Venizia Marco polo.

En une journée, j’ai pris une voiture, un bus, un avion et un bateau. Le quai à bateau se trouve au pied de l’aéroport.

A l’arrivée, j’ai fais le tour de l’hotel Le Pesaro Palace, avec son quai privé, son bar, sa cour, et ses chambres au styles vénitien. Tous les lustres et les luminaires étaient fait en verre de Murano.

Ballade nocturne.

Une journée au carré.

Un soir au 24 x 36.

Venise et son petit quotidien.
Île de Murano
Île San Michele, cimetière de Venise

Après cette petite visite funèbre matinale et un déjeuner, il est temps pour moi de rentrer.